Adoptez l'éco-conduite
"L'éco-conduite" : une conduite économe et responsable

L'éco-conduite est un ensemble de pratiques de conduite et d'utilisation des véhicules ayant pour but d'optimiser la consommation de carburant, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la fréquence des accidents. Elle s'appuie sur la prise de conscience, par chaque conducteur, de son rôle déterminant dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour les économies d'énergie.

L'éco-conduite consiste, avant tout, à mettre en pratique quelques règles simples :

Démarrez en douceur. Un moteur rejette plus de CO2 lorsqu'il est encore froid. Evitez de le "pousser" à l'arrêt. Démarrez immédiatement à vitesse modérée puis accélérez progressivement.

Restez calme. Une conduite souple et sans à-coups permet de réduire notablement (jusqu'à 40 %) la consommation de carburant... et le stress. Pensez : vitesse stabilisée, anticipation, maîtrise. Ne démarrez pas en trombe au feu vert !

Choisissez le bon régime. En passant la vitesse supérieure avant d'atteindre les 2 500 tours/min, vous économisez jusqu'à 20 % de carburant.

Evitez les bouchons. Lorsque cela est possible, planifiez vos déplacements en dehors des heures de pointe, choisissez un itinéraire dégagé, des axes de circulation plus "roulants". Au ralenti, vous consommez 40 % de carburant en plus.

Coupez votre moteur à l'arrêt. En stationnement, en file d'attente, stoppez systématiquement votre moteur : la planète vous en sera reconnaissante.

Réglages et entretien : prenez les bonnes habitudes

Un bon réglage du moteur vous fait gagner jusqu'à 25 % de consommation de carburant, réduit d'autant les émissions polluantes, améliore le fonctionnement et la longévité du moteur.

  • Contrôlez régulièrement les niveaux de votre véhicule.
  • Effectuez les révisions prévues par le constructeur pour votre véhicule, tous les 10 000 ou 15 000 km ou, au moins, une fois par an.
  • Faites contrôler la qualité de la carburation et effectuer les réglages nécessaires.
Roulez gonflés !
le bon reflexe
sécurité

Des pneus sous-gonflés augmentent votre consommation de 3 % et d'autant les émissions de CO2. En outre, la tenue de route est moins bonne, les risques d'éclatement beaucoup plus élevés.

Contrôlez la pression :

  • tous les 2 mois au moins en utilisation courante,
  • à chaque départ avant d'entreprendre un long trajet. Pour la conduite sur autoroute, il est recommandé d'ajouter de 200 à 300 g au gonflage habituel.

Vérifiez fréquemment le niveau d'usure.